Semaine d’ateliers sur le harcèlement

Toute la semaine du 27 janvier, les enfants de l’école ont participé à 8 ateliers autour du thème du harcèlement au rez-de-chaussée de l’école, organisés avec l’association chargée de la lutte contre les discriminations par la Ville.

1) Elle court la rumeur

-> jeu de rôle pour comprendre comment naissent et circulent des rumeurs

« Il ne faut pas répéter des choses qu’on entend si on n’est pas sûr, on pourrait transmettre une fausse information »

« On déforme la réalité si on transforme des parties d’une histoire pour impressionner les autres, c’est tricher »

« On peut vite créer des problèmes aux autres en répétant des histoires dont on n’est pas sûr de la réalité »

« Une rumeur c’est une histoire qu’on peut croire vraie mais qui est fausse ! »

« La rumeur se fabrique très vite ! »

2) Cyber harcèlement

–> représentations sur les réseaux sociaux, lecture et analyse de certains messages, en comprendre le caractère discriminant et harcelant. Définir des codes de bonne conduite sur les réseaux.

« On peut être harcelé sur les réseaux sociaux »

« Harceler sur les réseaux sociaux c’est aussi grave qu’en vrai »

« Les messages écris sur internet sont écrits pour toujours ! »

« Utiliser les réseaux sociaux n’est permis normalement seulement qu’après 13 ans ! »

« Certains jeux vidéos sont des réseaux sociaux »

« Sur internet, c’est comme en vrai, on n’insulte pas ! »

3) Marionnettes

–> en scène de certaines situations de harcèlement vécu par les marionnettes, débat autour des différentes situations, comprendre le rôle des protagonistes

« La marionnette harcelée souffrait beaucoup »

« La marionnette populaire avait du pouvoir sur les autres, personne n’osait la contredire ! »

« Des marionnettes ont préféré faire avec le harceleur de peur d’être aussi harcelées » 

« Ce n’est pas facile mais il faut oser dénoncer les harceleurs si on les connait, et le dire à quelqu’un »

4) Débat « se sentir bien à l’école »

–> débat autour de ce qui fait que chacun et chacune se sente bien à l’école et pointer ce qui peut entraver cela.

« J’étais surpris que des enfants ne se sentent pas bien à l’école, c’est triste »

« Tout le monde devrait se sentir bien à l’école ! »

« C’était intéressant, on ne se sent pas tous pareil en classe, on devrait y faire plus attention »

5) Théâtre forum

–> mise en scène de quelques situations de harcèlement scolaire (proche de la vie des enfants) selon les principes du théâtre forum qui permet de rejouer, d’intervenir de faire des propositions pour changer et agir.

« C’est triste que des enfants peuvent être embêtés parce qu’ils jouent avec des garçons ou des filles » 

« Il ne faut pas écouter ceux qui disent que les garçons et les filles ne doivent pas jouer ensemble ! »

« Il faut savoir intervenir quand on voit une situation injuste, un enfant qui se fait embêter »

6) Émotions

–> principe du photo-langage pour échanger autour des émotions ressenties et de leurs conséquences

« Ce n’est pas facile de gérer ses émotions, il faut y réfléchir »

« J’ai découvert le sens des émotions : colère, tristesse, sérénité, peur, dégout, amour »

« On peut ressentir plusieurs émotions en même temps »

« Selon la personne, on ne ressent pas la même émotion dans une même situation »

« On doit respecter l’émotion ressentie par quelqu’un »

« Il faut apprendre à gérer ses émotions pour qu’une émotion forte de blesse pas son entourage (colère) »

7) Bouclier

-> l’estime de soi : il s’agit de fabriquer son « bouclier » pour résister aux « attaques » (les différences et les singularités des enfants).

« On n’est pas parfait mais on a tous des talents, des qualités »

«  Si on était tous pareil, ça serait ennuyant »

« J’ai bien aimé chercher mes qualités »

« J’ai découvert plein de qualités en moi »

« Tout le monde a des qualités différentes, c’est impressionnant »

« Se fabriquer un bouclier de talents, ça peut permettre de se protéger du harcèlement »

« On ne doit pas se sentir gêné de se trouver une qualité »

8) Tribunal

–> les questions légales et juridiques en lien avec le harcèlement, sous forme d’échange avec Monsieur le Juge.

« J’ai découvert qu’à partir de 13 ans on peut aller dans une sorte de prison si on est condamné »

« J’ai appris qu’il existe un tribunal et un juge pour les enfants »

« Le harcèlement, c’est puni par la loi. Et c’est puni très sévèrement ! »

« Le juge pour enfant est là pour protéger les enfants »

« Si on a un problème, il faut toujours aller voir un adulte, parler »